|

La revue Spered Gouez n°29 présentée au Festival du Livre en Bretagne de Carhaix

Comme chaque année, la revue Spered Gouez sera présente au Festival du Livre en Bretagne de Carhaix. La revue N°29 intitulée « Je(u) collectif » y sera présentée.

couverture du Spered Gouez N°29
Spered Gouez N°29 | Je(u) collectif

Au sommaire du n°29 (dont la couverture est illustrée par  la collagiste nantaise Ghislaine Lejard)

Escale / Paouez : Andrée Lacelle, poète francophone de l’Ontario (Canada)

Avis de tempête / Taol kurun : Carte blanche à Jean-Louis Bernard

Mémoire / Koun : Mémoire de Guillevic (1907-1997)

Points de vue : Réviser pour après de Claude Serreau (Des Sources et des Livres)

Chroniques sauvages :

  • Nuits d’encre et Revues d’ici… revues d’ailleurs par Marie-Josée Christien
  • Passages, chronique de Guy Allix, hommage à Roger Dautais (1942-2023)
  • Bretagne, regard libre / Breizh, sell digabestr, chronique de Yannick Pelletier : Georges Palante
  • Vagabondages : Notes de lecture de Jacqueline Saint-Jean, Patrice Perron, Louis Bertholom, Monique W. Labidoire, Pierre Tanguy et Roland Nadaus.

Je(u) collectif : Textes, nouvelles et poèmes de Louis Bertholom, Jacques Bonnefon, Marie-Claude Bourjon, Alain Brissiaud, Jean-Yves Cadoret, Jean-Jacques Camy,Marie-Josée Christien, Gérard Cléry, Chantal Couliou, Marion Drack, Jean-François Dubois, Mireille Fargier-Caruso, Arthur Fousse, Alshaad Kara, Christine Kervéadou (en breton), Emmanuelle Le Cam, Jean-Luc Le Cléac’h, Nelly Lecoq, Pierre Louarn, Dominique Marbeau, Hervé Martin, Martine Morillon-Carreau, Ronan Nédélec, Patrice Perron, Jacqueline Saint-Jean, Sydney Simonneau (avec une traduction en breton par Ludovic Ar Rû).

Le n°29 sera en vente au prix de 16 €. On pourra aussi acheter les numéros précédents les plus récents, ainsi que les ouvrages des collections Parcours et Sources, dont Entre les lignes d’Armand Robin de Jean Bescond paru en 2022. Marie-Josée Christien signera quelques-uns de ses livres, dont Marais secrets (en collaboration avec le photographe Yann Champeau) et sa version en breton Gwernioù kuzhet (traduction Jil Penneg)

A lire également